Vous êtes ici : Conseils sur les voitures et l'assurance > Le guide de l'Assurance Auto > Assurance automobile pour retraité de plus de 60 ans : explications et devis

Assurance automobile pour retraité de plus de 60 ans : explications et devis

Assurance automobile pour retraité de plus de 60 ans : explications et devis

L’arrêt des activités professionnelles ne signifie pas nécessairement une rupture avec les autres occupations sociales. Raison pour laquelle de nombreux seniors manifestent encore le besoin de conduire leur propre voiture, au-delà de 60 ans. Si leur condition physique les y autorise, il n’y a aucun problème à cela. Il reste qu’ils doivent souscrire une assurance auto comme n’importe quel conducteur. L’enjeu étant de pouvoir bénéficier de couvertures vraiment sécurisantes sans être obligé de payer le prix fort.

Retraité de plus de 60 ans : un profil à part aux yeux des assureurs auto

D’emblée, les prestataires d’assurances auto perçoivent dans les conducteurs de plus de 60 ans comme une population à risque élevé. Les professionnels considèrent effectivement que la réduction des capacités réflexes augmente les éventualités d’incidents sur les routes. En cause, la baisse de la capacité visuelle peut gêner la perception des obstacles ou de la lecture des panneaux de signalisation. Les manœuvres peuvent devenir approximatives à cause des gestes qui deviennent moins sûrs ou d’une limitation dans leur exécution. Les risques augmentent d’autant plus, avec ces réflexes réduits, lorsque les conditions météo y mettent des leurs. Résultat : les professionnels préfèrent assurer leurs arrières et appliquent des majorations aux primes demandées aux seniors qui veulent s’assurer. D’autre part, les conditions de souscription sont renforcées avec, entre autres, la nécessité de produire un document établissant la capacité à conduire émis par un médecin.

La route et les seniors dans les faits

En parallèle, il faut considérer d’autres données relatives à la pratique de la conduite des seniors. Le temps passé sur les routes est nécessairement réduit quand on soustrait les kilomètres effectués pour rejoindre le travail ou dans le cadre des missions professionnelles. Les seniors, bien que justifiant d’une longue expérience de la route, basculent rarement dans la catégorie des conducteurs à prendre volontairement des risques : dépassement de vitesse, état d’ébriété, distraction au volant, etc. Les statistiques évoquent la responsabilité d’un conducteur senior dans 9 % environ des accidents de la route. Bien loin des 32 % qui impliquent les 18 – 24 ans.

Répercussion du statut de senior dans le devis d’assurance auto

Comme toujours en présence d’un conducteur dit à risques, le prestataire d’assurances applique des surprimes dans la tarification de ses services. C’est tout du moins le scénario par défaut, car dans la pratique des enseignes prennent l’initiative de la distinction positive, préférant accorder plus de crédit à l’expérience de la route de l’assuré senior ou de la valeur de son bonus, pour leur proposer des tarifs préférentiels. Ils tiennent également beaucoup compte de l’usage effectivement fait du véhicule. Du coup, les formules d’assurance au kilomètre restent les plus avantageuses pour ces cibles. D’un autre côté, les seniors sont assez conservateurs dans le choix du véhicule qu’ils conduisent.

Loin du fracas des modèles embarquant toutes sortes de technologies et de gadgets, ils se sentent plus en confiance dans leur voiture de toujours qui figure généralement dans la liste des véhicules faciles à assurer. Les antécédents personnels de conduite font le reste pour générer le devis effectivement appliqué à chaque démarcheur d’assurance auto senior. Les tarifs retournés varient entre 221 euros et 492 euros par an : il s’agit d’une simulation portant sur une conductrice détenant un permis de plus de 15 ans, sans antécédent de sinistre et roulant environ 10 000 km par an dans une Citroën Berlingo 1.4 Bivouac, avec un état de bonus de 50 %. Les prix signalés sont ceux d’une assurance auto senior tous risques. Concernant les garanties, l’on recommande aux seniors de les négocier pour les aligner au mieux à leur statut.

Ne pas hésiter à ajouter des options mobilité de type véhicule de remplacement ou assistance panne 0 km. Le renforcement de la garantie conducteur ou de l’indemnisation est prévu chez certains prestataires, il peut être intéressant d’y souscrire. Vérifiez également si votre futur assureur dispose d’un service d’aide au constat amiable. Cette prestation peut vraiment faire la différence chez les seniors qui se sentent désorientés, lors d’un sinistre, étant donné leur plus grande sensibilité aux événements imprévus.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers