Conduire avec un enfant à bord : les bonnes pratiques

Date : 02/01/2020 - Catégorie : Le guide de la Sécurité Auto

Cette page provient du site Assurément Auto
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.assurementauto.fr/dossier-51-conduire-enfant-bord-bonnes-pratiques.html

Conduire avec un enfant à bord : les bonnes pratiques

Vous vous apprêtez à faire un trajet en voiture avec votre enfant pour la première fois ? Il y a certaines choses que vous devez savoir avant d’embarquer votre enfant en voiture. Le transport d’enfants est strictement règlementé, c’est pourquoi il est essentiel de comprendre les obligations qui s’imposent à vous pour veiller à la sécurité de l’enfant durant le trajet.

Conduire avec un enfant à bord, ce que dit la loi

Depuis les années 90, toutes personnes se trouvant à l’intérieur d’un véhicule roulant doivent être attachées, qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte. Que la personne se trouve à l’avant ou sur la banquette arrière, elle a l’obligation de mettre sa ceinture de sécurité. Cela est valable pour les personnes de plus de 10 ans et il appartient au conducteur de veiller à ce que ses passagers soient attachés avant de prendre la route. En effet, conduire alors que ses passagers ne sont pas attachés peut exposer le conducteur à une contravention en cas de contrôle routier.

Le conducteur écopera ainsi d’une amende de 135 euros. Il est également susceptible de perdre quelques points sur son permis de conduire. En ce qui concerne les enfants de moins de 10 ans, ils ont l’obligation de voyager dans un siège auto correspondant à leurs poids. Ces dispositifs ont pour but de réduire au maximum les blessures en cas de collision. D’ailleurs, même dans un siège auto l’enfant doit rester sur la banquette arrière. Il est strictement interdit de l’installer à l’avant de la voiture.

Comment choisir un siège auto ?

Le siège auto assure à la fois la sécurité et le confort de l’enfant de moins de 10 ans ou mesurant moins de 1,35m. En raison de sa taille, la seule ceinture de sécurité n’est pas adaptée. Il existe deux normes distinctes vous permettant de choisir votre siège auto. Avec la norme R44, le siège auto se choisit en fonction du poids de l’enfant. Il existe pour cela 5 grands groupes de siège auto dont la capacité est de 10, 13, 18, 25 et 36 kg. Depuis 2018, la R44 a laissé place à un nouveau standard, le R129 qui classifie les sièges auto en fonction de la taille et l’âge de l’enfant. Il est expressément recommandé de choisir un siège homologué si vous ne voulez pas risquer une amende. Pour cela, optez pour un appareil portant l’inscription R44 ou R129, l’identification du fabricant et un schéma de montage.

Quelques bonnes pratiques pour la sécurité de l’enfant en voiture

En cas de collision, tout objet qui est dans l’habitacle peut causer des blessures lorsqu’il est propulsé à une vitesse de 50km/h. C’est pourquoi il faut ranger les affaires dans le coffre ou dans la boite à gant. Faites également en sorte que votre enfant ne puisse pas vous distraire lors de votre conduite. Pour cela, assurez-vous qu’il dispose de tout ce qu’il lui faut pour le trajet. Mettez à sa disposition des collations, de l’eau et des jeux s’il le faut. Si vous voyagez par fortes chaleurs, pensez à toujours aérer la voiture en ouvrant grand les portières avant de démarrer le moteur. Quoi qu’il arrive, souvenez-vous qu’il ne faut jamais laisser un enfant seul dans une voiture.

Conduire avec un enfant à bord ne devrait pas causer trop de problèmes si vous êtes préparé. Une fois que vous avez mis en place tous les dispositifs de sécurité, vous pouvez vous concentrer sur la route et conduire prudemment pour la sécurité de chacun.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre