Assurer sa voiture pour n'importe quel conducteur : quelle procédure ?

Date : 20/07/2020 - Catégorie : Le guide de l'Assurance Auto

Cette page provient du site Assurément Auto
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.assurementauto.fr/dossier-73-assurer-voiture-conducteur.html

Assurer sa voiture pour n'importe quel conducteur : quelle procédure ?

Assurer son véhicule est une procédure tout à fait courante, mais lorsque l’on n’est pas seul à la conduire, il faut penser aux différentes options existantes. Cela aura bien entendu une répercussion sur le montant de la prime, mais la prudence est de mise. Il est important de bien lire toutes les conditions générales et les conditions particulières de son contrat d’assurance pour bien connaître l’étendue de sa garantie.

Les différents types de conducteurs

Le souscripteur du contrat de l’assurance est, en général, le conducteur principal. Son nom est mentionné comme tel dans le contrat. Dans le cas où il n’y a mentionné que le nom du conducteur principal, il y a donc une clause d’exclusivité. L’avantage de cette clause est que la prime d’assurance est généralement réduite. Un ou plusieurs conducteurs secondaires peuvent être inscrits dans le contrat. Il s’agit, dans la majorité des cas, du conjoint ou d’un membre de la famille ou d'une autre personne susceptible de conduire régulièrement le véhicule. Il y a également celui que l’on appelle conducteur occasionnel. Il peut s’agir de n’importe quelle personne qui pourrait être amenée à conduire le véhicule. Comment l’assureur prend-il en charge tous ces types de conducteurs en cas de sinistre ?

Les différentes garanties de son assurance auto

Lorsqu'une clause d’exclusivité est imposée dans le contrat, cela implique qu’en cas de sinistre, si quelqu'un, à part le conducteur principal, est au volant, les indemnisations seront très réduites. Pour prétendre à une prise en charge totale du sinistre, seul le conducteur principal a l’autorisation de conduire le véhicule. Il est possible de prévenir son assureur lorsqu'une tierce personne va être au volant du véhicule. Il suffit de mentionner l’identité de la personne ainsi que les dates prévues d’utilisation de véhicule. Si un sinistre est causé par un conducteur secondaire, l’indemnisation est la même que celle du conducteur principal. Dans cette garantie, la prime d’assurance sera généralement plus élevée. La garantie optionnelle « prêt du volant » permet au conducteur occasionnel d’être assuré au même titre que le conducteur principal ou le conducteur secondaire. Cette option est utile, voire indispensable, si vous êtes du genre à prêter votre véhicule à un ami, un voisin ou un collègue. Concernant les jeunes conducteurs ayant un permis de moins de 3 ans ou de 2 ans en cas de conduite accompagnée, il faut être très vigilant sur les clauses du contrat d’assurance. En effet, certains assureurs les excluent de leurs garanties, en raison des risques plus élevés rencontrés. Si vous avez un enfant qui vient d’obtenir son permis de conduire, pour l’aider à gagner de la respectabilité auprès de l’assureur à moindres frais, vous pourrez l’inscrire en tant que conducteur secondaire sur votre contrat. Cette astuce sera moins onéreuse qu’une assurance jeune conducteur où la surprime peut atteindre 100%.

Selon vos différents critères, il vous est possible de faire un comparatif en ligne, rapide et sans engagement de votre part. En 3 minutes top chrono, vous avez les offres comparées d’une cinquantaine d’assureurs pour les mêmes garanties données. À vous de vérifier dans celles que vous aurez choisies les franchises appliquées ainsi que les autres clauses avant de la souscription définitive.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre