Vous êtes ici : Conseils sur les voitures et l'assurance > Le guide de l'Assurance Auto > Trouver l'assurance auto la moins chère en 2020 : comment faire ?

Trouver l'assurance auto la moins chère en 2020 : comment faire ?

Trouver l'assurance auto la moins chère en 2020 : comment faire ?

Tous les profils de conducteurs partagent un même souhait, quand il s'agit d’assurer leur voiture : payer le moins cher possible. En 2020, cette préoccupation est toujours d’actualité. Voici un guide en 4 leçons pour profiter, vous aussi, de notes d’assurance auto plus douces.

En 2020 : comparer, comparer, comparer!

Les initiatives des différents prestataires du marché, afin de s’attirer un maximum de clientèle, sont encore plus agressives en 2020. Voici justement une situation de laquelle il faut savoir tirer parti pour trouver l’assurance auto la moins chère. Tandis que les formules se multiplient, tentant de s’adapter au mieux aux contraintes des différents conducteurs, tirez votre épingle du jeu en usant – et même abusant – des comparateurs. Une étude Ipsos menée au premier trimestre de l’année, pour l’un de ces comparateurs, fait effectivement état d’environ 300 euros d’économie annuelle sur un contrat choisi via ces dispositifs. Donc, profitez ! Pour bien vous y prendre, confrontez les garanties offertes, bien entendu, mais surtout les conditions de leur application : cotisation annuelle, délai de carence et de paiement, modalités de déclaration de sinistre, etc.

Mettez en concurrence les plafonds d’indemnisation et les franchises ainsi que les services proposés au titre d’assistance : prêt de véhicule, dépannage, remplacement, etc. Au vu de ces éléments, vous serez à même d’apprécier lequel des tarifs proposés est le moins cher dans la pratique.

Anticiper et choisir une voiture facile à assurer

Vous vous en êtes rendu compte, en remplissant votre formulaire sur un comparateur d’assurances auto, de nombreuses questions concernaient les caractéristiques de votre véhicule. Ce n’est pas un hasard : les assureurs intègrent dans le calcul de la tarification appliquée des éléments comme la puissance, l’âge, ou encore la valeur du véhicule ciblé. Au moment de choisir le modèle pour un premier achat ou un remplacement, tournez-vous vers les petites cylindrées. Le risque d’accidentalité étant plus élevé sur les voitures plus puissantes, le prestataire voudra prendre les devants en vous facturant plus cher leur assurance. Ne cherchez pas non plus, à tout prix, à vous équiper d’une voiture dernier cri : les technologies d’aide à la conduite et autres gadgets embarqués sur les modèles récents augmentent leur valeur et donc le coût de l’assurance.

Garanties : raisonner à la carte pour répondre à des besoins évolutifs

En contractant votre toute première assurance auto, votre priorité était claire : vous sentir le plus sécurisé possible, en cas de pépin avec votre voiture. Vous avez cédé, les yeux fermés, à une formule tous risques. La nature et le niveau des garanties proposées dans les différentes formules d’assurance auto du marché jouent un rôle prépondérant dans le tarif qui s’applique. N’hésitez surtout pas à revoir vos priorités et réinterroger vos besoins du moment, afin de renégocier s’il le faut votre contrat, en retirant les garanties devenues superflues. N’oubliez pas que la loi Hamon vous autorise désormais à résilier, quand vous le voulez, une assurance auto ayant dépassé sa première date anniversaire. Pour profiter de l’assurance la moins chère, rien de tel évidemment que de vous en tenir à une formule basique, comme l’assurance au tiers.

Ensuite, parce que votre sécurité reste essentielle, rien ne vous empêche d’accéder à des contrats plus élaborés, mais en intégrant les garanties vraiment utiles. Perte de point, bris de glace, protection juridique, évaluez bien la probabilité que vous ayez vraiment besoin de mettre ces garanties en œuvre. Si elle se rapproche de zéro, autant vous en passer, votre prime s’en trouvera logiquement minorée. Dans le cadre du contrat, faites jouer la possibilité de moduler votre franchise : en acceptant de prendre plus en charge, en cas de sinistre, vous réduirez vos mensualités. Et un petit conseil pour la route : annualisez vos cotisations pour les alléger. Enfin, l’assurance au kilomètre constitue une option imbattable, en termes de prix, si vous n’utilisez finalement que très peu votre voiture.

Jeunes conducteurs : soyez connectés

Les professionnels tiennent également beaucoup compte du profil de conducteur à assurer pour évaluer la tarification qu’il convient d’appliquer. Dans cette logique, les jeunes conducteurs sont lésés du fait de leur manque d’expérience de la route. La surprime dont ils sont frappés gonfle littéralement le coût l’assurance, mais il existe au moins 2 options à explorer pour faire tampon et profiter d’un contrat beaucoup moins cher. La surprime peut ainsi être réduite de 50 % si le jeune assuré a passé son permis en conduite accompagnée.

La formation post-permis disponible depuis le 1er janvier 2020 peut d’ailleurs être mise à profit pour encore mieux se faire voir par les assureurs et profiter d’un rabais. Et surtout, les jeunes conducteurs les plus responsables peuvent tourner cette qualité en une minoration de leur surprime. Pour ce faire, il leur faut accepter que leur habitude de conduite soit analysée via un boîtier connecté. Une alternative qui en vaut largement la chandelle quand on sait qu’une réduction de surprime d’environ 40 % est à la clé pour ceux qui enregistrent de bons scores.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers