Vous êtes ici : Conseils sur les voitures et l'assurance > Le guide de l'Assurance Auto > L'assurance auto et conduite accompagnée : comment choisir ?

L'assurance auto et conduite accompagnée : comment choisir ?

L'assurance auto et conduite accompagnée : comment choisir ?

De nos jours, de plus en plus d’apprentis conducteurs choisissent la conduite accompagnée en raison de ses nombreux avantages. Cela permet notamment de réduire les coûts, de prendre confiance en soi et d’apprendre plus rapidement.

Si ce mode d’apprentissage est bénéfique pour l’apprenti, il ne sera pas sans conséquence sur l’assurance auto de la voiture avec laquelle il va effectuer ses séances de conduite. Quelle assurance pour une conduite accompagnée ? Explications.

Qu’est-ce qu’une conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée est un apprentissage anticipé de la conduite d’un véhicule avant même d’obtenir le permis. Comme son nom l’indique, le jeune apprenti doit être accompagné par un conducteur expérimenté et sans infraction lors de ses séances. Avoir recours à la conduite accompagnée avantage réellement le jeune conducteur et lui donne plus de chances de réussir ses examens. Cela s’explique par le fait qu’il a fait de nombreuses heures de pratique en plus que lors d’un apprentissage classique. De plus, il a été admis que le coût du permis est plus faible lorsque l’intéressé a effectué une conduite accompagnée. Avant de passer à la conduite accompagnée toutefois, le jeune conducteur doit avoir obtenu son code de la route et son attestation de fin de conduite. Il choisira ensuite un accompagnateur hors auto-école.

Principe de l’assurance auto pour conduite accompagnée

Dans le cadre d’une conduite accompagnée, l’apprenti sera tenu d'effectuer au moins 3 000 km pendant une durée d’un an avec son accompagnateur. C’est seulement à la suite de cette conduite accompagnée qu’il pourra passer l’épreuve du permis de conduire. Afin de s’assurer que les séances de conduite se déroulent dans les meilleures conditions. L’accompagnateur est obligé d’assurer son élève. L’assuré aura donc l'obligation de prendre une extension de garantie spécifique sur son assurance auto. Avec une extension de garantie, l’apprenti conducteur sera protégé en cas d’accident responsable.

La demande d’extension interviendra au moment même ou l’apprenti entre en auto-école. Si la compagnie d’assurance répond favorablement à la demande, elle va modifier le contrat par un avenant et va fournir toutes les garanties de l’assurance au jeune conducteur. La compagnie d’assurance est aussi susceptible de refuser la demande et dans ce cas vous devrez changer d’assurance. À noter que l’extension de garantie n’entraine généralement aucune cotisation supplémentaire, cependant, l’assureur pourra appliquer une franchise jeune conducteur sur certaines garanties.

Assurance auto pour conduite accompagnée : quelles garanties ?

Grâce à l’extension de garantie, l’apprenti sera en mesure de bénéficier de la même couverture que le conducteur principal de la voiture. Toutefois, il faut souligner que l’élève se retrouvera sous la responsabilité de son accompagnateur. Ce qui signifie qu’en cas d’accident, c’est l’accompagnateur qui s’acquittera des amendes. Il subira aussi des retraits de point sur son propre permis de conduire en cas d’infraction commise par l’élève. En revanche, si vous êtes amené à souscrire une nouvelle assurance auto après le refus de votre compagnie d’assurer votre élève, il est important de bien choisir vos garanties.

Comme d’habitude, la garantie responsabilité civile est obligatoire, mais il convient de prendre plus de protection compte tenu des risques auxquels vous vous exposez. Un jeune conducteur est susceptible de causer des dommages non seulement aux tiers, mais aussi à la voiture qu’elle conduit et à son passager. Il convient donc de prendre les garanties correspondantes. En principe, un nouveau contrat pour conduite accompagnée ne vous coûtera pas forcément plus cher qu’un contrat standard. Seule la franchise est susceptible de coûter cher, mais elle ne sera appliquée qu’en cas de sinistre.

La pratique de la conduite accompagnée est extrêmement bénéfique pour un apprenti conducteur. Non seulement l’apprentissage sera plus rapide, mais au moment de souscrire sa propre assurance auto, l’apprenti sera exonéré de la moitié de la surprime habituellement appliquée aux jeunes conducteurs.

 
 

Comparateur Assurance Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers