Assurément Auto

Devis borne de recharge pour collectivité, avec installation !

Depuis 2019, l’augmentation des immatriculations de voiture électrique a été constatée en France sous l’effet des incitations à l’achat du gouvernement qui accorde diverses primes pour ne citer que le bonus écologique. Paradoxalement pourtant, le pays manque cruellement de solutions de recharge. La preuve flagrante : il n’a pas réussi à atteindre l’objectif des 100 000 bornes en 2021. Pour participer activement aux nouveaux usages de l’électromobilité et offrir un service supplémentaire, les collectivités territoriales doivent déployer des bornes de recharge sur leur territoire. Ce projet peut être confié à un opérateur spécialisé qui se chargera de tous les volets de l’opération et qui dressera un devis détaillé pour préparer le financement.

L’écomobilité dans les collectivités territoriales

Le secteur des transports est à l’origine de 38% des émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère. Devant l’urgence climatique, il est fondamental de changer ses habitudes et ses modes de transport. Afin d’engager la transition vers une mobilité plus propre et durable, le développement des véhicules électriques est au cœur des priorités du gouvernement. Via la loi d’orientation des mobilités intégrée dans l’Accord de Paris et le Plan Climat, il a mis en place une série de mesures. L’objectif est d’interdire définitivement la vente des véhicules thermiques en 2040 et de viser la neutralité carbone en 2050.

Pour atteindre ses objectifs très ambitieux, l’État exhorte à une prise de conscience collective de la part de tous les acteurs publics du territoire parmi lesquels figurent les collectivités territoriales. Celles-ci bénéficient de toutes les compétences pour créer et assurer la maintenance et l’exploitation des bornes de recharge conformément à l’article L.2224-37 du Code général des collectivités territoriales. Quelque part, elles ont alors l’obligation légale de mettre en place des infrastructures de recharge sur leur territoire dans l’optique de répondre aux enjeux environnementaux et de santé publique.

Au-delà, il est impératif que le service public fourni par les collectivités suive la tendance, les évolutions de la société et les besoins du public. Pour répondre à ce devoir de mutabilité et d’adaptabilité, place aux innovations. Avec l’avènement du numérique, une foule de services dématérialisés ont été créés. On citera le libre accès à des prises pour brancher les smartphones ou PC, l’accès à internet via le Wi-Fi ou encore la création d’espaces de coworking. La liste s’agrandit aujourd’hui et doit comprendre la mise à disposition de bornes de recharge qui sont indispensables pour répondre au défi de la transition énergétique.

Mettre en place de telles infrastructures de recharge s’inscrit aussi dans une démarche éco-responsable. La qualité de vie et le bien-être des habitants du territoire s’améliorent grâce à l’essor de l’électromobilité qui réduit les nuisances sonores et la pollution atmosphérique. Cette initiative vient aussi pallier à certains points bloquants comme la difficulté d’accès de la recharge en logement collectif, le manque d’infrastructures dans les zones rurales et la mauvaise répartition des bornes sur le territoire.

Comment installer des bornes de recharge en collectivité ?

La mise en place de bornes de recharge en collectivité est loin d’être une affaire d’improvisation. Les protagonistes doivent s’entourer des bons partenaires. Seules les entreprises IRVE sont habilitées à prendre en charge un tel projet conformément au décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques. La loi rend obligatoire l’intervention de ces professionnels certifiés dès lors que la puissance des bornes dépasse les 3,7 kW. Parmi les services qu’ils proposent figurent l’étude technique, les conseils en génie civil et génie électrique, la fourniture et la pose des matériels, l’exploitation, l’assistance et l’entretien ou encore la gestion du parc.

Une des priorités des collectivités sera de choisir entre une installation privée, semi-privée ou publique. Si l’objectif est de fournir une solution de recharge uniquement pour une flotte de véhicules électriques œuvrant pour le compte de la mairie, de la commune ou de la région, il est inutile d’investir dans des bornes ultra-performantes et hyper sophistiquées. Les modèles de puissance moyenne qui permettent de récupérer l’énergie du véhicule durant la nuit seront amplement suffisants.

En revanche, s’il s’agit de poser des bornes de recharge publiques ouvertes à tous en libre accès, il devient indispensable de demander l’avis de tous les acteurs du territoire comprenant les acteurs économiques, l’intercommunalité ou les usagers. L’implantation des infrastructures s’accompagne idéalement de la mise à disposition de services ou de structures à part pour permettre aux électromobilistes de passer le temps en attendant que leur véhicule fasse le plein.

Quel est le prix d’installation d’une borne de recharge ?

Sans demander un devis auprès d’une entreprise IRVE, il est relativement compliqué d’estimer le coût d’installation de bornes de recharge en collectivité. Les tarifs dépendent de plusieurs paramètres contextuels tels que la fourniture des matériels, la puissance choisie, la faisabilité technique, l’intervention ou non d’une Assistance à Maître d’Ouvrage, l’entretien et la maintenance des équipements, etc. Le prix minimal est de 3000 euros par point de recharge, mais ce montant peut doubler pour les chargeurs publics.

Les collectivités peuvent espérer rentabiliser plus rapidement leur investissement si elles décident de refacturer la recharge. Cela leur permettra d’amortir le coût des installations sur une ou deux années. Les années suivantes, elles n’engrangeront alors que des bénéfices.

Les collectivités territoriales ont-elles droit à des aides ?

Afin de faciliter le financement des bornes de recharge, les collectivités bénéficient d’un soutien financier de la part de l’État par le biais de la prime ADVENIR. Créé en 2016, ce programme est financé par le CEE (certificats d’économie d’énergie) et intervient en complément des autres aides destinées à favoriser le développement de l’écomobilité comme le bonus écologique ou le crédit d’impôt. L’aide prend en charge jusqu’à 30% des dépenses engendrées par l’achat des fournitures et le paiement de la main-d’œuvre pour les parkings privés et jusqu’à 60% pour les parkings publics. Pour bénéficier de cette subvention, la collectivité territoriale se fera accompagner par son prestataire IRVE qui maîtrise le cahier des charges imposé par le programme. La collectivité a également la possibilité d’accéder à la prime ADEME offerte uniquement pour les infrastructures de grande envergure comptant plusieurs points de recharge. Elle finance 50% du coût d’installation avec des plafonds de 1500 à 12 000 euros par borne.