Assurément Auto

Top 7 des meilleurs monospaces 2022 : le classement !

Avant d’aborder le cœur du sujet de cet article, il con vient de définir ce que recouvre le terme « monospace ». Conventionnellement, il s’agit d’un véhicule léger de plus de 4 mètres de longueur (en opposition aux « minispaces », dont la longueur n’excède pas 4 mètres). Dérivé à l’origine d’un véhicule utilitaire et mieux adapté aux besoins d’une famille qu’un break classique, il transporte entre 5 à 8 passagers dans des conditions optimales de confort. Le marché des monospaces  modernes se décline en 2 sous-catégories (monospaces compacts et monospaces classiques), mais s’infléchie drastiquement depuis quelques années au profit du SUV, dérivé quant à lui des véhicules tout-terrains. Côté positif : ce  manque d’intérêt relatif n’enlève aucun des attraits de la formule, mais incite les constructeurs à contenir leurs prix. Le must au prix de l’entrée de gamme, en quelque sorte. Pourquoi ne pas en profiter ?

1 – Renault Espace V Phase 2

Inventeur du concept de monospace, Renault reste largement dans le coup. Le nouveau modèle Espace V phase 2, restylisé en 2020, bénéficie d’un rapport qualité/prix attrayants, pour un véhicule haut de gamme. Ses dimensions avantageuses (longueur4,85 m, largeur 1,87 m, hauteur 1,68 m), le volume modulable du coffre (de 660 à 2 040 dm3, les équipements multimédias connectés, les nombreux accessoires de confort en série dès les versions de base et la gamme étendue de motorisation, illustrent à merveille les efforts du constructeur pour rester commercialement compétitif sur ce segment. Reste que pour ce modèle fondateur, le fait que les versions hybrides et électriques tardent toujours à voir le jour, pose question. Peut–être ne s’agit-il que d’un virage marketing stratégique, visant à pérenniser le modèle en intégrer ses futures versions à la gamme des en vogue des SUV ? À suivre… Disponible en boîte manuelle  6 vitesses ou boîte automatique 7 vitesse, en motorisation diesel et essence, l’Espace V phase 2 est proposé entre 50 800 € et 61 900 €.

2 – Mercedes Classe B

Fort de la réputation de fiabilité de la marque, la gamme Mercedes Classe B reste une référence. Déclinée en version 5 places (Classe B) ou 7 places  (Classe GLB), ces véhicules présentent, pour les modèles 2023, un look plus actuel, s’approchant de leurs sœurs SUV. Ne vous y trompez pas, elles demeurent cependant de vrais  monospaces, cochant toutes les cases pour combler la plus exigeante des familles (longueur 4,40 m, volume de coffre modulable de 405 à 1540 l). Elle doit cette seconde place à l’excellente boite robotisée manuelle séquentielle et automatique G-DCT à double embrayage, faisant démentir la tendance générale, autorisant une économie de carburant sensible, par rapport aux modèles à boîte manuelle pure. Victime de sa faible autonomie, annoncée au mieux à 187 km, les versions électriques de Classe B sont remplacées depuis le premier trimestre 2022 par les pseudos SUV Mercedes EQB, très proches. Les prix s’échelonnent entre 37 200 € et 52 000 € pour les modèles à moteurs thermiques et entre 48 000 € et 52 500 € pour les modèles à moteurs hybrides.

3 – Volkswagen Touran

À ce jour, le Volkswagen Touran est toujours dans le peloton de tête des monospaces les plus vendus en France. En cause, surement, son air classique discret et débonnaire, son habitacle à la présentation sobre et conventionnelle ainsi que sa fabrication d’une fiabilité et d’une robustesse reconnues, contribuant à rassurer l’utilisateur le plus méfiant. Ajoutons à cela la caisse-châssis MQB, éprouvée de longue date, commune à des modèles prestigieux tels que les Audi A3, A4 et TT, les VW Golf, et Passat, ou encore à des véhicules plus exotiques, comme les Skoda Octavia et Superb ou les Seat Leon.  Ce cocktail, couplé, à une douzaine de motorisations toutes d’aussi bonne facture et à 8 versions de finitions, assurent le succès de ce modèle depuis bientôt 20 ans. Dimensions : 4,53 m de longueur, 1,81 m de largeur et 1,63 m de hauteur. Le coffre est modulable entre 834 et 1980 dm3. Le prix varie en fonction des motorisations et des finitions entre ± 34 000 € et 38 000 €. Aucune motorisation hybride ou électrique pour ce modèle. Il y a une double raison à cela :

  1. Volkswagen a fait le choix d’une gamme complète spécifiquement électrique ;
  2. À terme, remplacement programmé du Touran et de la Golf Sporvan par le Variosport,

4 – Ford S-Max

Restylisé en 2015, le Ford S-Max fait figure d’OVNI dans la planète monospace. Contre les tendances du marché actuel, Ford est en effet le dernier constructeur à réorganiser et développer de nouvelles versions pour ses grands monospaces. Désormais, les moteurs diesels, récemment encore seule option possible, voisinent avec un moteur essence hybride de 2,5 l fonctionnant au bioéthanol. De la même façon, une transmission intégrale (4×4) à gestion numérisé, fait un grand retour dans cette catégorie de véhicule. Autre particularité due vraisemblablement à son poids total en charge proche des 2 500 kg : la capacité de remorquage de 1 750 à 2 000 kg, selon les modèles attirante pour les amateurs de caravaning ou sport nautique. Le S-Max offre, dans une finition moderne et élégante, 7 vraies places assises, une motorisation puissante (190 cv), y compris en hybride et des volumes importants. Notez également l’existence de séries plus luxueuses personnalisables à souhait : ST-Line et Titanium et d’une série spéciale : Vignale. Côtes du Ford S-Max : L 4,80 ml x 1,92 x H1,66 avec un coffre modulable de 285 à 2 250 l.  Les prix s’échelonnent de 48 à 57 000 € selon la finition et la motorisation.

5 – Renault grand Scénic

Deux véhicules Renault dans le top 5 des monospaces classiques ! Il faut dire que cette marque, innovatrice dans le concept,  aligne encore, en 2022, une gamme complète dans ce segment de marché. Le grand Scénic situé à la charnière entre les gammes monospaces classiques et monospaces compacts, offre 4,63 m de longueur, 2,06 m de largeur et 1, 68 m de hauteur. On peut penser, qu’a à terme, il aura vocation à remplacer l’Espace, de plus en plus tiré vers le segment des crossover. Ces deux véhicules partagent, d’ailleurs la même plateforme technique CMS-CD. Notons que le Scénic court reste toujours au catalogue. Le Grand Scénic phase 2, produit depuis 2021, est proposé en 5 ou 7 places assises, 3 finitions :  Evolution, Techno ou Exécutive et en 3 motorisations de 140 et 160 CV, toutes bannissant depuis 2021 les moteurs diesels. La taille du coffre est modulable de 189 à 866 litres. Notons le projet annoncé à l’horizon 2024 d’un Scénic version 5, à motorisation électrique.  Les prix de base s’échelonnent entre 36 000 et 44 200 €, selon la finition. De nombreuses options et personnalisations sont proposées en options.

6 – BMW série 2-Active Tourer génération II

Produit depuis février 2022, le BMW série 2- Active Tourer II présente une calandre plus agressive que celle de son aînée, accolée à des projecteurs à LED longilignes. C’est cependant à l’intérieur que les différences sont le plus flagrantes. Le nouveau tableau de bord est composé de pavés numériques de 10, 25″ pour les instruments, tandis qu’un écran de 10,7″ affiche les dispositifs multimédias et les commandes de confort, le tout ponctué par de discrètes surfaces de bois. Les sièges avant sont séparés par une colonne flottante. Trois centimètres de longueur en plus pour cette nouvelle version, avec 4,38 m, largeur à 1,82, hauteur à 1,58 inchangées et un volume de coffre  de 470  l, ramené à 405 l pour les versions hybrides rechargeables. La BMW série 2- Active Tourer II accepte une boîte automatique 7 rapport, trois types de motorisations : diesel de 136 et 150 CV, essence de 136 et 156 cv, hybride rechargeable de 170 à 224 CV et une transmission traction ou intégrale. Notez que le Gran Tourer, plus long de 22 cm, disparait du catalogue. Prix des BMW série 2- Active Tourer II s’étale entre 34 200 et 40 700€ selon le modèle.

7 – Dodge Journey 2.0

La Dodge Journey importée d’Outre-Atlantique se rapproche davantage que les autres modèles de la marque des critères en vogue en Europe. L’aspect général, assez fluide cache une bonne habitabilité servie par une flexibilité bien pensée. Notamment l’accès aux deux places arrières, est largement facilité par le repliement, contre le siège avant, de la banquette intermédiaire par ailleurs réglable en longitudinal, toujours pour ménager le confort minimum des passagers arrières. Autre particularité, l’ensemble des sièges, hors celui du conducteur, peuvent être rabattus pour ménager un espace de chargement plat unique en son genre. Élaboré sur la plateforme rallongée du Mitsubishi Outlander, le monospace Dodge Journey bénéficie, d’un compartiment réfrigéré intégré dans le tableau de bord, au dessus de la boite à gant ainsi que de nombreux espaces de rangement. Cette belle américaine est doté d’un moteur Volkswagen 2.0 l diesel  développant 140 CV, très sobre en gazole, mais connu pour ses vibrations bruyantes. La boîte à vitesse automatique robotisée à double embrayage à 7 rapports est bien étagée. Dimensions : L 4, 888 m, l 1,950 m, h1,715 m, volume de chargement modulable entre 397 et 1 479 l. Ce véhicule, dont la fabrication américaine s’est arrêtée en 2020, est désormais construite au Mexique et importé en Europe sous l’appellation Fiat Freemont en 2022.

On peut déplorer la raréfaction drastique des modèles de monospaces disponibles sur le marché, voire la suppression pure et simple effective ou programmée de cette catégorie de véhicules des catalogues de la plupart des grands constructeurs automobiles. Ce segment a fait les beaux jours de notre grand constructeur national, inspirateurs de la formule. Une Mention toute spéciale pour le Renault Espace, encore présent après 38 années de bon et loyaux services. Les Citroën grand Picasso auquel a succédé le Grand C4 Space Tourer obsolescent, longtemps leader national des ventes dans la catégorie a désormais disparu. PSA annonce pourtant un renouveau dans ce domaine, lançant une série de projets communs en collaboration avec Fiat et Général Motors. Toutefois, le vent tourne et les tendances changent, c’est irrémédiable, mais les besoins du public étant plus pérennes, on constate que la plupart des caractéristiques ou qualités de ces glorieux ancêtres se retrouvent, comme le phœnix renaissant de ses cendres dans des productions de SUV très à la pointe de la modernité.